Accueil Actualités Comment vous protéger contre le Coronavirus

Comment vous protéger contre le Coronavirus

coronavirus
  • Les plus courant signes d’infection du nouveau coronavirus comprennent la fièvre, la toux, l’essoufflement ainsi que des difficultés respiratoires.
  • Lavez-vous les mains quotidiennement, évitez de toucher votre visage et évitez les personnes qui toussent ou éternuent.
  • Le risque de contracter la maladie reste faible surtout aux États-Unis, mais si vous êtes inquiet, il existe des règles à suivre simples à prendre.

Si vous avez lis les informations nouvellement, vous avez entendu sûrement parler du nouveau coronavirus, une nouvelle souche de virus qui se propage à travers la Chine et se propage à d’autres plusieurs parties du monde.

Sachant que  les coronavirus ont historiquement peu besoin d’être alarmés (d’une manière général , ils souffrent du rhume),ils y a  trois souches qui sont en développement au cours des 20 dernières années, aussi que  cette souche la plus récente – la 2019-nCoV – qui cause plusieurs graves maladies ,un manque respiratoire jusqu’à la mort, problèmes respiratoires .

Un autre exemple de coronavirus qui est trop dangereux  c’est le SRAS, toute fois il est très intéressant de remarquer que le 2019-nCoV n’est pas le même que le SRAS.

Actuellement, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’elle déclarait une urgence de santé publique de portée internationale à cause de la propagation du virus.

Pour bien vous protéger et vous tenir au courant de ce que vous devez savoir, nous avons déjà  parlé des experts pour vous aider à faire la lumière sur ce que vous pouvez faire pour vous préserver contre le coronavirus le plus nouveau.

Qu’est-ce que le coronavirus?

D’après la source de confiance des Centres pour le contrôle des maladies et Prévention (CDC), «les coronavirus sont une grande famille de virus communs à de plusieurs espèces animales».

Le CDC annonce que le coronavirus animal infecte les gens d’une manière rare.

Plutot, cette souche la plus souvent est un nouveau virus respiratoire qui a été déterminé pour la première fois à Wuhan, dans la province du Hubei, en Chine, qui infecte les gens.

La source de confiance de l’Organisation mondiale de la santé signal que les signes les plus connus d’infection comprennent les symptômes respiratoires comme la toux, la fièvre, l’essoufflement et les difficultés à respirer. Dans les cas plus rares et plus graves peuvent causer un syndrome respiratoire aigu sévère, une pneumonie, une insuffisance rénale et, dans le pire cas malheureusement  ils peuvent provoquer  la mort.

Les symptômes peuvent devenir visibles en peu que 2 jours, et aussi longtemps que 14 jours, après l’exposition.

Comme les coronavirus précédents, ce virus est exceptionnel, il a probablement émergé d’une source animale, bien que les experts ne sachent pas encore lequel.

Actuellement, le virus se popularise d’une personne à l’autre. D’une manière générale, les infections à coronavirus ne sont transmissibles d’une personne à l’autre qu’une seule fois qu’une personne infectée expose des symptômes. Toutefois, le ministre chinois de la Santé signale que cette souche exceptionnelle peut être infectieuse que  lorsque les gens ne sont pas malades.

Comment puis-je me protéger contre ce dangereux virus ?

On sait tous que n’y a pas de vaccin pour prévenir contre l’infection par le nCoV 2019, mais  il y a encore des méthodes que vous pouvez faire pour vous mieux protéger.

Le Dr Eric Cioe-Pena, directeur de la santé mondiale de Northwell de santé et de l’école de Zucker de médecine  à Hofstra / Northwell à New York a déclaré : «Le chemin le plus efficace pour la protection consiste tout d’abord à se laver les mains, aussi il faut   être bien attentif au contact surtout  avec le visage d’une personne».

« La façon la plus connue  pour la protection contre les virus comme ceux-ci vient surtout de gouttelettes, ou plutot de petites particules de virus, qui atterrissent sur une surface qu’une autre personne touche puis se propage, d’une manière général en touchant son visage ou en mangeant », a-t-il aouté.

Le CDC recommande:

  • Il faut bien laver les mains souvent durant au moins 20 secondes avec du savon et de l’eau. Un désinfectant stérile à base d’alcool peut fonctionner mieux en cas de l’absence de savon et d’eau.
  • Restez chez vous quand vous êtes malade.
  • Évitez de toucher vos yeux, votre bouche et votre nez avec des mains non lavées.
  • Nettoyez bien et désinfectez les objets que vous palpez et les surfaces fréquemment touchés.
  • Masquez-vous la bouche lorsque vous toussez ou éternuez avec un mouchoir et jetez le mouchoir à la poubelle.

Il est intéressant de noter que les désinfectants à base d’alcool comme Purell sont efficaces, mais pas une mesure préventive ne légitime pour arrêter completements les virus.

La source CDCTrusted annonce que «les désinfectants qui contiennent d’alcool peuvent diminuer d’une manière rapide le nombre de microbes sur les mains dans quelques situations, mais les désinfectants n’éliminent pas tous les types de germes».

L’application  d’un désinfectant pour les mains avec au moins 60% d’alcool peut bien assister surtout en l’absence de savon et d’eau, toute fois ce n’est pas un traitement ou une prévention qui protège contre les virus.

Et à propos  le cas de voyage ?

La Dre Teresa Murray Amato, directrice de la médecine d’urgence, Northwell Health Long Island Jewish Forest Hills a déclaré : «auparavant, voyager en Chine est mal avisé probablement », elle a ajouté   « Il n’est pas évident à quel point le virus est transmissible et qui est le plus à risque d’un néfaste résultat. »

Le département d’État américain a déclaré un avis de voyage de niveau 4 pour le Hubei, ce qui explique «ne voyagez pas» c’est le niveau d’alerte le plus élevé. Une action d’avertir de niveau 3, il est en vigueur pour le reste de la Chine.

Cioe-Pena  a déclaré : «Le plus grand conséquence pour voyager en Chine à ce temps là est la stricte mise en quarantaine et les interdictions de voyager qui sont imposées par le gouvernement chinois».

Cela explique, en cas si vous devez vous rendre en Chine où il y a des cas de virus, Amato conseille de porter un masque, de se laver toujours les mains et d’etre trop loin avec toute personne malade.

Sachez bien que les masques en vente libre ne préservent pas contre les maladies aéroportées, alors si le virus transforme pour devenir aéroporté, les masques ne seront pas utiles.

Le CDC surveille de près cette condition aux États-Unis.

Au 29 janvier 2020, 165 cas au total faisaient l’objet d’une enquête. Cinq ont été confirmés. Les États ayant des cas confirmés sont l’Arizona, Washington, la Californie et l’Illinois.

D’après le Dr Nancy MessonnierTrusted Source, et un directeur National du centre pour Immunisation et maladies respiratoires (NCIRD), «Nous trouvons qu’ils y a plusieurs gens aux États-Unis s’inquiètent de la manière que [2019-nCoV] affectera directement les Américains. Le risque est lié à l’exposition.

À l’heure actuelle, nous avons une quantité de patients souffrent de ce nouveau virus ici aux Etats-Unis. Mais, actuellement, le virus ne se transforme pas dans la communauté. Pour cette explication, nous continuons toujours de penser que le risque instantané est plus faible pour la population américaine.»