Accueil Fitness Prenez le Meilleur Outil de Votre Traqueur de Fitness

Prenez le Meilleur Outil de Votre Traqueur de Fitness

Traqueur de Fitness

Prenez le meilleur outil de votre traqueur de fitness avec une petite modification, en effet Janvier est le bon moment où de plusieurs personnes décident à trouver des résolutions – ensuite les cassent.

Près de 60% des Américains décideront de pratiquer plus d’exercice, toutefois moins de 10% resteront toujours fidèles à leur résolution. Une clé pour garder les résolutions est d’affirmer qu’elles sont mesurables, ainsi l’utilisation de smartwatch portable ou un tracker de fitness qui est un outil plus simple pour suivre l’activité. En effet, il y a  près d’un adulte sur cinq a utilisé le traqueur de fitness.

Les traqueur de fitness portables peuvent aussi aider à développer les soins médicaux en aidant à savoir des informations exacte sur l’activité physique de la personne, la fréquence cardiaque, l’emplacement et les façons habituelles de sommeil,  et pour aider les personnes âgées à vivre en toute sécurité avec une façon indépendante, notre équipe professionnel de recherche utilise des données importants pour la suivi de fitness portables avec des capteurs intelligents de maison .

Plus que ca nous étudions aussi les données du traqueur de fitness portable aussi, plus que ca nous étudions aussi les données du traqueur de fitness portable aussi  que  les données génomiques pour faire une enquête sur les causes du diabète gestationnel et les dossiers médicaux électroniques.

Pour bien comprendre comment les manières de vie peuvent avoir un effet sur la santé, plusieurs chercheurs utilisent des traqueurs de fitness portables.

Traqueur de Fitness france

Par malheur, j’ai trouvé dans mes recherches en informatique de la santé que les appareils portables peuvent ne pas fournir tout le crédit que leurs utilisateurs vraiment méritent, les utilisateurs peuvent vouloir considérer la confidentialité  et la sécurité  de leurs données dans quelques situations.

La raison qui pousse quelques utilisateurs à abandonner les traqueurs de fitness c’est de fournir du crédit quand c’est dû Les personnes qui utilisent des traqueurs de fitness qui ont été frustrées par la manière dont elles obtiennent un «crédit» pour leurs activités.

Notre équipe de recherche de travail constate que les personnes qui ont un mouvement limité des bras rapportent que les traqueurs de fitness n’enregistrent pas d’une manière correcte leurs activités. Cela peut se produire aussi avec ceux qui n’ont pas d’allures traditionnelles ou classiques par ce qu’ils peuvent se mélanger.

Lorsque les gens marchent et gardent leurs bras sans mouvement le manque de crédit est devenu spécialement évident – comme marcher en prenant un bébé ou pousser une poussette .

Les nouvelles mères indiquent pareillement des problèmes de précision à propos leurs façon habituelles de sommeil. Lorsque ces mamans  se réveillent plusieurs fois par nuit, le lendemain matin, l’appareil leur affiche qu’elles «dorment de façon légère».

Cela rend la situation en déception surtout  lorsque la nouvelle mère veut utiliser ces données pour négocier avec son partenaire sur la garde d’enfants, par ce qu’un appareil peut créditer la mère avec plus de sommeil qu’elle n’en reçoit vraiment.

Avez-vous «dormi de façon légère.», ou êtes-vous réveillé pas mal de fois pendant la nuit ?

Lorsque les gens conservent leurs poignets sans mouvement, comme en poussant une poussette, on peut voir que le poignet ne change pas de direction c’est à dire il reste sans mouvement, Ces erreurs ont un effet au niveau de  point de vue technique. Aussi que  le capteur du logiciel ne peut pas détecter exactement  les modifications de mouvement du capteur accéléromètre sur le traqueur recherché

À propos les modifications et les changements de mouvements de haut en bas, d’avant en arrière et aussi d’un côté à l’autre.

Les chercheurs ont révélé pareillement  que 500 étapes ou plutot moins peuvent être gardées sans porter l’appareil, ce qui reflète la manière que les appareils peuvent de temps en temps  évaluer l’activité de la personne.

La majorité des gens ne se réveillent pas plusieurs fois pendant la nuit, donc les algorithmes qui sont utilisés par les appareils portables peuvent refuser ces courtes périodes de mouvement ainsi que  la détection de sommeil.

Les sociétés et les entreprises qui fabriquent ces appareils portables ont une  propriété intellectuelle importante signifiée dans la détection de ces mouvements, ensuite dans l’application  d’algorithmes tout simplement  pour affirmer du nombre  de personnes qui se dorment ou se déplacent, de telle façon que ces algorithmes ne sont pas partagés en public.

Actuellement  Il n y aucune pièce qui peut donner un retour sur ce qui a été détecté par le capteur. Imaginez si une personne pouvait cliquer sur un bouton et dire à l’appareil portable de fitness : « Voilà je me suis réveillé trois fois ce soir ! »

Vu que  les gens ne reçoivent  pas le crédit qu’ils méritent pour de leurs activités, on est très préoccupé par le genre de données sur le style de vie que les chercheurs peuvent évaluer avec une grande précision à partir d’un produit portable pour notre recherche de la santé.

Au niveau de l’informatique, il y a un dicton: «Déchets dedans, déchets dehors». Si les traqueurs portables de fitness intègrent des informations et données  faux de sommeil dans les algorithmes qui détermine nos activités,  à partir de  base de données inexactes, les gens peuvent prendre des décisions qui ont une relation avec  leur santé.

Qui a la base de données ?

D’une manière générale, les consommateurs évaluent  «le crédit» qu’ils reçoivent d’un traqueur de fitness en transportant les données vers une application. La majorité des gens croient probablement qu’une fois les gens transfèrent les informations vers l’application, les informations ne sont pas partagées d’une manière large.

Les utilisateurs peuvent penser, par exemple, qu’ils ont la capacité de voir les informations, aussi que  les personnes avec lesquelles ils ont partagé les données peuvent les voir, et l’entreprise qui a l’appareil et l’application peut voir les données aussi. Cependant ce n’est qu’une partie de l’histoire.

Mais une entreprise ou société  pourrait changer toutes ses conditions de service – ce que les recherches et les études ont révélé que les gens ont malheureusement du mal à comprendre – faire le choix de se placer ces données de santé à la disposition de tiers.

Par exemple, les données de fitness pourraient être vendues pour assister nos employeurs à bien comprendre notre productivité, et notre fitness  ou des compagnies d’assurance pour accepter ou refuser la couverture santé. Malgré qu’il n’y ait aucune justification de cette pratique, on suppose que les consommateurs feraient bien de savoir que ca sera possible à l’avenir.